A TOUS LES FAUX MAÇONS

Publié le par Frédéric II

A tous les faux-maçons hauts-gavés de médailles,

Où qu’ils soient rassemblés, unis vaille que vaille,

Sur la terre ou la mer, voire dans les fumées,

Parés de leurs atours, anneaux et tabliers,

Je souhaite un retour digne d’un T.G.V.

Dans leur pays natal, la fange, où ils sont nés.

 

Je sais, je vais décevoir nombre de mes Frères sincères, mais je me dois à l'automne ou l'hiver de ma vie (le GADLU ne m'a rien dit) de dire ce que je sais et dire qui je suis.


Moi Maçon, j'ai cru à l'innocence et la pureté possible des hommes.

Moi Maçon, j'ai pensé que certains pouvaient vivre et croire en une inaccessible et accessible étoile.

Moi Maçon, je crois (peut-être à tort, par illusion) avoir atteint cette Etoile.

Moi Maçon, j'ai vu la pauvreté spirituelle de ceux qui se prétendaient Hauts, ceints de leurs certitudes intellectuelles vaines et pitoyables, certifiées par des diplômes, grades ou degrés.

Moi Maçon, je n'ai plus peur de la mort.

Moi Maçon, je sais que je suis parfois très dur et que j'ose écrire que je n'aime pas tous ceux qui se prétendent maçons, car ils piétinnent avec une ferveur hautement hypocrite notre Fraternité.

Moi Maçon, je ne prétendrai jamais, comme certains l'écrivent, que l'Amour est un devoir, car l'Amour n'est qu'un don, celui de D-ieu.

Moi Maçon, pour ceux qui se croient Maçons, je précise que je mets un tiret entre le D et le "i", car je ne peux écrire son nom, le graver ou le buriner.

Moi Maçon, je pardonne avec difficulté, certes, à tous les cons qui se déclarent maçons, que je ne peux leur dire que je les aime, car j'ose à peine les plaindre.

Moi Maçon, pour la dixième fois, je déclare que je sais que j'ai en moi les deux faces d'une seule et même image: celle de D-ieu et celle de Lucifer.

 

ndlr : Si vous savez qui est D-ieu, dites-moi qui est Lucifer.

(Seuls les 34 èmes peuvent répondre.)

 

ndlr: ne me sortez pas pour réponse l'ange porteur de lumière et le jardin d'Eden. (Je dis ça pour mon ex-Frère trois fois couronné, assis sur son tapis Kilim Karakecili )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Myriam 30/06/2013 07:06

J'espère que vous aurez la force de poursuivre pour le bonheur de l'humanité. D-ieu, Lucifer...je ne sais pas, mais partout en vous et malgré tout en eux aussi. En chacun de vos pas, en chaque
vide, en tout les creux qui nous entourent.

Je n'oserai signer Fraternellement car je ne le suis pas mais de tout mon cœur je n'en doute pas.

Frédéric II 04/07/2013 23:08



Être Frère ou Soeur en humanité est largement suffisant. Les Tabliers cachent parfois des intrus.



Poil à gratter 22/05/2013 11:32

MTCF Frederic,
l'actualité du SCPLF est dense en ce moment. Un commentaire, une vision, je m'y perds ! BF

Frédéric II 22/05/2013 12:23



mon TCF


Aucune raison de te perdre. Ce sont les membres du SCPLF qui ont le cul entre deux chaises, celle de la GLNF et l'autre de la GLAMF et qui sont perdus. Ils essayent de sauver leutr pactole et
leur pré carré. Laissons ces génies du bla-bla, de la parlotte savante et ampoulée et des propos ronflants entre eux. Nous avons assez donné. Laisse-leur la joie de pérorer et d'ergoter dans
leur petit cénacle avec leurs titres, triples anneaux et médailles.


Bien à toi



nemo82 09/01/2013 20:50

a la façon de Dutronc Et moi et moi et moi , qui suis dans ma loge avec un officier qui me dérange . J 'y pense et puis j oublie ( chez le grec ancien il fallait oublier pour vivre ( aletheia )
très heureux de te retrouver et bons voeux pour 6013 nemo82

Frédéric II 09/01/2013 23:02



Merci mon TCF Nemo82 pour ton message. En maçonnerie, la boisson de l'oubli est celle qui chasse de notre mémoire le monde d'avant, le monde grossier profane. Nous devons boire celle du souvenir
pour ne pas oublier la vérité que notre quête nous a permis de découvrir.


Ceci dit, tu as bien raison de considérer l'officier dont tu parles comme transparent. Dis-lui qu'il est beau avec ses médailles et que leur tintinnabulement te rappelle les chèvres des alpes! (Lol) C'est la meilleur solution!


Meilleurs voeux pour toi et ceux qui te sont chers. Fraternellement.



Soutra 08/01/2013 23:07

Très cher Frère , je suis à mon tour très heureux de te revoir prendre la plume .

Et si je suis en quasi parfait accord avec l ensemble de tes propos tu auras peut être la gentillesse de répondre à la question :

Pourquoi n est tu pas parti plus tôt ? Tu ne pouvais pas ignorer ce qui ce déroulait devant tes yeux

Triple accolade fraternelle

Frédéric II 09/01/2013 00:10



Mon Très Cher Frère, on part toujours trop tard, retenu par des affections profanes et par la peur de froisser l'autre. Je savais toutes les errances, toutes les turpitudes, tous les désirs de
carriérismes, je savais les magouilles africaines, de Maurice et d'ailleurs. Je connaissais les clans, les amitiés politiques ou financières. Avoir refusé de les considérer et de les dénoncer
haut et fort reste une grande erreur et une faute impardonnable. Mais le mal est fait. Je pensais être un homme libre que je n'étais pas. Maintenant, je crois avoir gagné et mérité ma liberté. Je
regarde avec indifférence les donneurs de leçons habillés de titres dérisoires qui sont aussi les spécialistes des coups de couteaux dans le dos.


Fraternellement à toi.



Sun Tzu 08/01/2013 13:59

Je suis heureux de te lire encore Cher Frédéric II !
Comme tu as raison de témoigner du découragement qui pourrait nous atteindre à voir tant d’imposteurs dans nos rangs plus mus par le souci d’une reconnaissance que par le souci de la connaissance
!
Monsieur La Fontaine avait raison et est toujours d’actualité qui a assigné que d’un âne chargé de reliques ce sont ces dernières qu’on salue quand le porteur pense que c’est de sa personne qu’il
s’agit !
Pas plus tard qu’hier la vision d’ânes aux atours escroqués ou courtisés me faisait sourire et relativiser l’efficacité des filtres mis à éviter qu’ils ne discréditent notre noble institution,
l’ordre et le rite.
Je ne peux être taxé d’envie ou de jalousie puisque je dispose des mêmes décors mais je sais que je n’ai pas emprunté les mêmes chemins pour en être le dépositaire !
Il y a des choses qu’on ne fait pas !

Peut-être faut-il nous convaincre de la nécessité d’avoir sous les yeux à chaque moment les exemples à ne pas suivre qui ferait la raison pour laquelle le ciel ne nous épargnerait pas leurs
présences !?

Je ne te parlerai donc pas de l’ange porteur de lumière ou d’autre mais simplement constaterai que parmi les apôtres figurait Judas et que celui qui fut l’étoile du matin et encore pendant
plusieurs siècles Lucifer – le porteur de lumière n’en pâtit que pour offrir aux hommes l’espérance qui restait jusqu’il y a peu la seule à briller dans la nuit.

Espérons MTCF, de façon lucide mais espérons !

Frat.

Frédéric II 08/01/2013 16:58



Mon TCF SUN TZU. J'ai repris pour quelques jours seulement la plume.


Sans Judas, point de Jésus. C'est grâce à lui que tout a pu s'accomplir.


En entrant en Maçonnerie, j'ai fait le rêve d'un GM avec un tout petit tablier blanc et d'apprentis croulant sous les parures. Ce n'était qu'un rêve, certes, mais sans rêve, comment vivre, y
compris sa spiritualité ? Et puis, ne jamais oublier : "a winner is a dreamer who never quits"... y compris pour réussir sa vie. Je continuerai donc à rêver tant que le GADLU me laissera ce
loisir.


je t'embrasse