LES DERNIERS SOUBRESAUTS DU PSEUDO GM STIFANI

Publié le par Frédéric II

Bien que je ne sois pas directement dans ce combat, je ne peux occulter ce qui se trame dans les salons feutrés de Pisan et d’ailleurs.

 

Le temps s’accélère dans la Maçonnerie-land.

Dans un cercle dont le centre n’est pas le plus important et où chacun peut faillir sans honte, il a été demandé à François Stifani de faire profil bas et de permettre une sortie honorable dans l’intérêt de la GLNF en général et de la France en particulier.

D’importants intérêts nationaux et internationaux sont en jeu. Des émissaires venus d’en haut seraient à l’œuvre. En effet, il ne peut être question de remettre en cause 50 années de liens fraternels avec l’Afrique.

Des négociations entre Alain Juillet, GM de la GL-AMF, ancien collaborateur de F. Stifani et François Stifani lui-même, auraient été renouées via leurs avocats respectifs pour essayer de mettre hors-jeu le Frère Jean Murat. Le but est de mettre en place « en force » un DGM acceptable et de bloquer l’offensive de Jean Murat qui met en danger la jeune obédience GL-AMF proche de l'ancien pouvoir politique.

Les négociations porteraient sur le maintien des responsables GMP actuels de la GLNF, qui adouberaient le futur candidat.

Les discussions porteraient également sur la survie financière du Suprême Conseil Pour La France qui se trouve aujourd’hui dans une situation intenable, car détaché officiellement de la GLNF. Or, si JL Fauque changeait de politique, cela mettrait en péril la GL-AMF. Il ne peut le faire et est donc condamné à suivre la politique menée. Les chefs du SCPLF sont en ce moment sur des charbons ardents.

 

Du côté outre-manche, l’UGLE a pris contact depuis longtemps avec Jean MURAT et ses amis. La proclamation de la GLUA (UGLE), des GL d’Ecosse et d’Irlande ont été programmées il y a 15 jours dans un seul but, faire capituler Stifani.

La manœuvre semble avoir été efficace.

Si la transition se fait en douceur avec Jean Murat, le deal est clair et net : il n’y aura pas retrait de la reconnaissance de la GLUA et les GL qui ont retiré leur reconnaissance feront marche arrière au nom de la fraternité et de décennies de bonnes et loyales relations.

La seule inconnue va être l’action de Jean MURAT : va-t-il engager une réforme avec retour aux fondamentaux de la GLNF ou se contentera-t-il de replâtrage ?

 

De son action dépendra la survie de la GLNF et du déclin de la GL-AMF ou de l’inverse.

Commenter cet article

Symbulum 24/07/2012 08:34

Que JLF ait à la jouer fine, c est plus que certain. Mais il y avait 90% de tabliers rouges à Tours. Les loges qui sont à la GLAMF sont a priori en rapport: mettons 8000 FF. A la GLNF, sur 40 000
FF, 20 000 au REAA. Les effectifs du SCPLF sont de 5000 FF. Sur ces 5000, combien en arrivant au port? Quels sont les besoins du SCPLF? sais pas, on a jamais vu les comptes, mais à part le
remboursement de Bineau à la GLNF, la location des temples est supportée par les FF en direct. Si la situation peut être délicate, elle ne me parait pas insurmontable.
Quant à la reconnaissance, JLF a tiré les enseignements de Riandey: 1) solidariser les SC derriere lui, 2) être lui même reconnu (d'où sa réinitiation à Londres avec le lieutenant grand commandeur
et le grand secretaire je croie, ce qui suffit à faire reconnaître tout le SC comme régulier... mais pas nous, le bon peuple j 'en conviens, 3) Expliquer aux autres SC la compatibilité de la GLAMF
a charge pour eux de le dire à leurs GL respectives pour qu elles reconnaissent la GLAMF. Après tout, la reconnaissance de quelques GL doit suffire dans un premier temps, non? Je vis dans une
région où la quasi totalité des loges a basculé GLAMF. Nous sommes propriétaires de notre Temple depuis 40 ansmalgré les pressions de Pisan qui souhaitait nous voir déménager. Nous acceuillons
toutes les loges y compris celles au dessus du 3ème. Quand FS a viré les LL hébergées dans ses SCI (de l art de se tirer une balle dans le pied), ils sont partis dans les locaux de la glf ou du GO.
Cela risque de provoquer une liquidation judiciaire de la GLNF, même si étrangement la justice est ... surprenante sur ce dossier. Bah, wait and see. Et continuons à travailler et persévérer dans
nos loges symboliques.
Fraternellement

Frédéric II 24/07/2012 08:54



Mon TCF , je partage tes sentiment et analyse en grande partie. Il est vrai que la GL-AMF c'est le REAA et un peu de RF. Je pensais 4000 FF au SCPLF, mais il a eu du déchet ces temps derniers. Il
est vrai que les comptes du SC sont encore plus opaques que ceux de Stif. La majorité des chefs est allé à Londres, c'est vrai, mais pas tous. Certains  ont encore une certaine pureté.
Bien sûr que le SCPLF va survivre, mais il va devoir essuyer ses pieds sur des principes qui lui étaient "sacrés" hier encore ... Maintenant, dans la mesure où le Temple vous appartient, vous
faites ce que vous voulez et c'est très bien.


Qu'il n'y ait pas de malentendu. Il y a des FF à La GL-AMF qui sont parfaits, sincères, en tous points exemplaires et réguliers. Mais dans l'Arche sont rentrés les moutons et les loups.
Aujourd'hui, on joue les tabliers de VM, on a rangé les médailles, ce qui était inévitable, mais tu ne changeras pas la nature des hommes de pouvoir. Il y a à la GL-AMF ceux qui gèrent et
ceux qui payent. Tout nouveau, tout beau. Tu verras sous peu les demandes (volontaires, bien sûr) pour acquérir des Temples, etc... j'ai connu ça, j'ai déjà donné. La GL-AMF, c'est une GLNF light
new-wave, ou comment faire du neuf avec du vieux, en laissant les chefs en place. La majorité étant écossaise, pourquoi ne pas avoir rejoint la GL ? Parce que les FF du SCPLF perdaient leur
pouvoir et que les chefs n'auraient plus été chefs. Et qu'on ne me parle pas des quelques anciens tranfuges des année 60 quiétaient à la GLNF. Allez, mon Frère, la Maçonnerie de spiritualité n'a
pas besoin de tout cela, mais il est vrai qu'il faut une organisation et qu'à sa tête il faut des hommes. Et que l'homme est l'animal le plus féroce de la sphère terrestre. S'il pouvait rester
un peu de place pour de l'innocence et de la pureté.



Symbulum 24/07/2012 00:33

Je ne connaissais pas ce blog à ce jour. Moi qui suis Reaa pur sucre, je suis troublé. Tu as l air sincère F2, et savoir de quoi tu parles. Je ne saisis pas par contre l intérêt de dévoiler des
grades (que je n ai pas pour certains) si ce n est assurer aux sachants que tu es sachant aussi. Je partage l analyse faite sur les difficultés du SCPLF qui essaie de tirer à profit l enseignement
de Riandey ,SGC qui a fait basculer une partie de la GLF vers la GLNF en 64. Je ne suis pas convaincu de l alliance entre FS et AJ. Mais, nous les FF de base, on est bien loin de toute cette
politique qui comme la religion n est pas censée entrer dans les loges dans leur acceptation exotérique.
Ta voix dans ce paysage blogueur est singulière et le ton mesuré; c'est frais et non revenchard.
J aime
Fraternellement.

Frédéric II 24/07/2012 07:58



Mon TCF Si j'ai dévoilé nombre de pseudo secrets de grades, c'est uniquement parce que je ne donne de valeur qu'aux trois premiers dont je n'ai jamais parlé et dont je ne parlerai jamais.
D'ailleurs, il existe des livres. C'est dans le creuset de la Loge bleue que tout se passe et s'accomplit. Seule la Loge traditionnelle est le lieu de la Tradition initiatique. Le reste est
intéressant, certes, mais ne sert qu'à glorifier et faire mousser les egos de la majorité des Frères dont je suis. Cela leur donne une importance qu'ils n'ont pas et est de fait très souvent
désagréable, créant une caste de ceux qui savent (quelle connerie): celle des 14èmes, 18èmes, 30 èmes, etc... jusqu'au 33ème qui sont couronnés avec leur triple anneau et leurs trois pouvoirs
royal, sacerdotal et prophétique. Tu parles , Charles. Voilà pour ma réponse sur ta première observation et le pourquoi de mes articles.


Pour ce qui est de l'Alliance entre FS et AJ, elle est objective. Il suffit de lire la dernière lettre de Stifani du 23 juillet, de voir qui il cloue au pilori (MURAT) et qui il ignore
étonnamment (JUILLET). Je vais publier un article sous peu, car j'en ai assez de voir comment on traite les FF. Je devais le publier à la rentrée, mais les choses se sont accélérées, je ne sais
pas pourquoi. Nous ne sommes pas des benêts, mais nous avons trop tendance à faire confiance et à nous laisser berner et enfumer. C'est pourquoi je vais mettre chacun à sa juste place.


Pour le SCPLF en particulier, il va falloir que JLF et ses proches la jouent fine: comment faire avec les FF qui ne sont pas partis à la GL-AMF, qui sont encore à la GLNF où sont entre les deux,
donc attendent aujourd'hui ? La situation financière du SCPLF est difficile. Il y a les problèmes des emprunts et des Temples, il y a les FF qui en ont marre de se faire ponctionner chaque
fois. Et puis il y a le problème du "souchage" du SCPLF. Il a renié la GLNF. Or la GL-AMF ne sera pas reconnue par la GLUA, malgré la tentative de "fédération" demandée par Juillet au GM de la
GLDF , HENRY. La GLDF ne se fédèrera pas à une Obédience qui rassemble les anciens ennemis et proches de Stifani. La GL-AMF est née d'une guerre, pas de l'Amour, même si l'on peut comprendre
cette création. Qui a pris la tête? Un ancien apparatchik chef des services. Et la spiritualité dans tout ça? La GL n'a aucun intérêt à s'acoquiner avec la GL-AMF.


Voilà tu m'as permis de te donner quelques mots d'explication, ainsi qu'à tous nos Frères. Fraternellement



Lurette 23/07/2012 19:11

Frédéric, c'est incroyable comme ton article prend toute sa lumière quand on lit la lettre de Stifani écrite deux jours plus tard. Frédéric, de qui es-tu le plus proche? de Stifani ou de Juillet
pour avoir ces infos ? Quel jeu joues-tu ? Qui trahis-tu ? Tu défends Murat pourquoi ? Un Frère m'a dit que tu vivais entre Paris et Libreville et que tu étais un proche de Poulard du SCPLF, ce qui
expliquerait ton combat contre le SCPLF actuel. Alors ?

Frédéric II 23/07/2012 21:13



Je publie ton message pour faire plaisir à notre Frère Berechit. Qui je suis, où je vis, qui sont mes proches, tout cela importe peu.


Je pensais passer un été tranquille. Normalement, Stifani devait se prononcer publiquement fin août. A l'évidence, le timing n'a pas été respecté; je ne sais pas pourquoi il a été poussé à
réagir aussi vite. Je vais donc être obligé de publier un article d'ici quelques jours. Une seule date est importante: le 23 juin et ce n'est pas la non ratification de Stifani qui était
prévisible et prévue, qui était importante. Ce n'était qu'un leurre.  L'enjeu, c'était les 4 résolutions qui devaient être adoptées. La stratégie a réussi. Les moutons ont foncé tête
baissée. Maintenant, l'affaire GLNF est close. Je ne connais pas la suite de l'histoire, mais elle n'est pas importante. L'essentiel de ce qui était prévu a parfaitement réussi. Je l'avoue:
chapeau bas. Je ne pensais pas que l'histoire s'écrirait ainsi.



Virgil 23/07/2012 18:46

Bien vu Frédéric. Stifani dans saz lettre du 23 juillet n'attaque que Murat alors que c'est Juillet qui a tout fait pour couler la GLNF et lui a piqué 7000 frères. Il y a effectivement une
"alliance" objective entre les deux. Peux-tu nous en dire un peu plus?

Frédéric II 23/07/2012 20:58



Un peu de patience. La vérité est comme une femme; elle ne peut être dévoilée brutalement.



Berechit 22/07/2012 21:40

Mon Baf,

On m'a signalé ton blog que je découvre.

Je te précise de la façon la plus formelle que ce que tu écris est totalement hors de toute réalité (affaire d'état ou il s'agirait de "sauver" nos relations avec l'Afrique)

Cela n'aurait guère d'importance si tu ne portais préjudice à des Frères sincères et de grande qualité.

Je ne doute pas que ta bonne foi ait été surprise et que tu auras à coeur, ou de citer tes sources si tu maintiens tes hypothèses, ou de reconnaître que tu t'es trompé.

Bien fraternellement

Berechit

Frédéric II 22/07/2012 23:34



Mon Frère Berechit. Chacun est libre de donner les infos qu'il a ou qu'il reçoit, de les analyser et de les critiquer. Le volet africain a indéniablement sa part dans le conflit actuel, ainsi que
dans diverses négociations qui sont ou ont été menées. Mais tu as le droit le plus strict de penser que c'est entièrement faux. Il se passe en ce moment en sous-main plus de grenouillages
que  dans un souk, que ce soit à Paris, entre Paris et Londres, en Andorre et en Afrique. Mais je te le répète que as tout loisir de penser que le monde maçonnique est fait d'angelots aux
coeurs purs et innocents.


Quant à parler de préjudice éventuels, en ce qui concerne le frère Jean MURAT, qui est candidat à la Grande Maîtrise, il est certain que sa droiture en gênerait plus d'un. L'enjeu est donc :
va-t-on continuer en changeant simplement de tête ou va-ton changer le système actuel pour revenir à de la véritable maçonnerie que les Frères à l'origine de la GLNF ont voulue. Je maintiens
que l'intérêt de la GL-AMF et d'autres est que la GLNF ne change que d'apparence.