RELATIONS HISTORIQUES ENTRE GLNF ET SCPLF

Publié le par Frédéric II

Mes Frères. En attendant le dénouement de la SAGA de la GLNF qui ne saurait tarder, pour les FF écossais intéressés par les relations entre la GLNF et le SCPLF, je vous propose de lire une étude historique faite par un Frère très instruit sur le sujet. Tout n'est pas aussi clair que veulent le faire croire les dirigeants actuels du SCPLF. 

 

Bonne lecture.

 

http://ddata.over-blog.com/3/72/30/47/GLNF-SCPLF.pdf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick37 02/09/2012 21:39

Bonsoir à tous!

Voici un lien, public, qui vous donnera pas mal d'infos sur notre question actuelle, concernant les SSCC :http://www.masoniclib.com/

Il suffit de faire un tri par auteur et vous cherchez, par exemple, l'article de Claude Gagne :"Le Rite Écossais dans l'Obédience et la Juridiction" ; vous examinerez, alors l'attitude du TPSGC
Riandey de 1961 à 1965.

Fraternellement,

Quéribus 02/09/2012 11:33

Cher Fredéric II,

Il y a dans la narration faite quelques toutes petites erreurs sans réelle importance mais surtout à mon sens l’occultation de la véritable volonté de Riandey : celle de faire de la GLNF
circonscrite en la personne de son GM (Van Hecke), une entité ayant une autorité sur l’ensemble du Rite EAA !
C’est cela qu’il voulut mettre en œuvre au sein du SCDF avec la GLDF et qui ne lui a pas été possible de faire.
C’est là la raison de son départ et sa tentative de faire au sein de la GLNF.
Nous aurions eu alors non pas une obédience mais un « système » ayant autorité linéaire sur l’ensemble des divers degrés du Rite EAA !

Hélas ! Le petit fonctionnaire qu’était Riandey échoua et se contenta de la création d’un SC qui peut bien se réclamer en ligne directe de celui de 1804 mais qui n’est qu’un nouveau SC dont la date
de création est bien 1965 !

La position actuelle de ce dernier n’est pas différente de la volonté de Riandey et quoi que les déclarations de l’ancien GM honnis de la GLNF puissent être soupçonnées de partialité et
d’ignominies, il a raison de dire que le SCPLF joue de facto contre la GLNF ! Même si le SCPLF n’est pas à l’origine du trouble que connait cette obédience et même si, néanmoins, il souffle sur les
braises en favorisant le départ de la GLNF des frères du Rite ! Par souci de protection de ces derniers ou par volonté de nuire à une gouvernance maudite ?

On sait, d’ailleurs, le rôle qu’il joue dans la création de l’actuelle GL AMF, rôle sous terrain pour ne pas heurté la GLUA et rendre difficile une pseudo reconnaissance émanant de celle-ci en
faveur de la nouvelle obédience mais rôle certain et efficace !
La preuve ?
Combien de membres du SCPLF ont fait le saut à l’invitation de leurs inspecteurs régionaux ?
Les chiffres sont certainement parlants !

Immanquablement, le SCPLF est devenu « non reconnu » depuis que la GLNF a vu sa reconnaissance soit rompue soit retirée. Il a tenté en vain à l’automne dernier avec l’appui du SC d’Italie
d’infléchir les règles de reconnaissance pour être toujours reconnu.
Il n’est plus invité dans les échanges internationaux !

Comme en 1965, la France sera-t-elle considérée comme terre vierge ? Un nouveau SC peut-il être de nouveau créé ?

C’est l’incertitude qui prédomine !

Frat.

Frédéric II 02/09/2012 18:37



Mon TCF Merci pour ta participation au débat. Ton message sera transmis à notre Frère historien. Je peux d'ores et déjà t'annoncer la publication d'autres documents et correspondances sous peu.



Patrick37 01/09/2012 17:29

Merci, cher Frère Frédéric, pour cette mise à disposition de ce très intéressant document historique...et dogmatique!

J'ai également, dans mes quelques archives, d'autres documents concernant les relations tumultueuses de la création du SCPLF (je m'informe également auprès de nos Frères Gagne, Bernheim, Noël,etc.)
; ce qui m'intéresse, c'est l'angle historique, cependant, ce dernier illustre aussi les états d'âme et les visées plus ou moins cachées des Frères constituant ces Juridictions.

Fraternellement.

Frédéric II 01/09/2012 18:06



Mon TCF. Je ne suis pas l'auteur de cette étude et j'ai considéré que ce travail était intéressant. Naturellement, si tu me proposes une étude sur le sujet, je me ferai un devoir de la
publier. Pour ma part, je ne suis ni dogmatique, ni sectaire et le Frère qui est l'auteur m'a prouvé sa bonne foi et son sérieux à plusieurs reprises. Si un Frère ne partage pas
l'analyse de l'auteur et avance des textes contredisant cette étude historique je publierai sa critique bien volontiers.


Fraternellement à toi.